Diaporama Accueil
images/diaporama/Loisirs.jpg

X

 

Depuis cet été, la Ville a mis en place un permis de végétaliser : un dispositif offrant à chacun la possibilité de jardiner dans l'espace public. Pour des rues plus belles, plus vivantes, plus naturelles : demandez votre permis de végétaliser !  Et participez au retour de la nature dans l’espace urbain !


Comment ça marche ?

Le permis de végétaliser s’inscrit dans la continuité d’un Plan Biodiversité et sa politique de végétalisation participative. Une autorisation d’occupation temporaire du domaine public, intitulée « permis de végétaliser » est accordée par la Ville à toute personne qui s’engage à assurer la réalisation et l’entretien sur l’espace public d’un dispositif de végétalisation. Cette mesure permet à la ville d’avoir une bonne gestion et une vue d’ensemble des espaces investis par ces projets citoyens.

« En plus d’embellir, d’améliorer le cadre de vie et de favoriser la nature et la biodiversité, le permis de végétaliser est aussi un bon moyen de créer du lien social en favorisant les échanges avec les autres, notamment avec ses voisins. » Sébastien Chalessin, conseiller municipal délégué aux espaces publics, voirie et espaces verts.


Où ?

Le permis de végétaliser ne concerne que l’espace public, c’est-à-dire un trottoir ou une place. Votre projet doit donc garantir l’accessibilité et la fluidité de tous les usagers. Il ne doit pas gêner les accès aux véhicules stationnés, aux abribus, bus, passages piétons, bancs… et aux ouvrages techniques (panneaux signalétiques, trappes, grilles d’aération…). Enfin, vous devez éviter de localiser votre projet au droit du périmètre des sites sensibles au titre du plan Vigipirate comme les crèches, les établissements scolaires ou les lieux de culte.


Qui ?

Chaque citoyen majeur ou association peut demander à bénéficier d’une autorisation pour jardiner dans la rue. Les détenteurs du permis doivent adhérer obligatoirement à une charte qui les engagent notamment à respecter la flore locale adaptée afin de favoriser la biodiversité et à recourir à des méthodes de jardinages « écologiques ». Les demandes seront clôturées les 31 mars et 30 septembre de chaque année, et les réponses seront données dans un délai d’un mois maximum après les clôtures.


Quoi ?

Les petits arbustes, herbacées, vivaces, bulbes et grimpantes sont conseillées dans le cadre de la plantation avec un permis de végétaliser. Les titulaires peuvent fleurir le pied des arbres, créer du mobilier urbain végétalisé tel des potelets, jardiner en pleine terre dans des fosses de plantation dans la rue après désimperméabilisation du trottoir ou encore toute autre forme laissée à l’initiative et à la créativité du titulaire du permis.


Comment ?

C’est le jardin Paill’terre et Cie qui va accompagner le demandeur dans son projet à travers ses conseils, ses informations et ses ateliers. Le projet fait ensuite l’objet d’une étude de faisabilité par les services techniques de la commune. S’il est validé, le permis de végétaliser est accordé après avis favorable du maire. Une fois le permis délivré, le titulaire prend à sa charge : l’aménagement, la plantation, l’arrosage, l’entretien régulier et le nettoyage, durant toute l’année. La Ville peut retirer les grilles dans le cas d’un projet de végétalisation de pied d’arbres ou désenrober une partie de trottoir.


Le conseil en +

Fédérer un maximum de monde pour la réussite de votre projet

Pour donner le plus de chance à votre projet d’aboutir, il est indispensable de communiquer et de fédérer en amont. Présentez votre projet aux riverains, aux commerçants et aux copropriétés proches pour bien comprendre les usages du secteur et intégrez un maximum de personnes au projet pour ne pas être seul et ainsi mieux le pérenniser.


A télécharger


picto contact Contact

Jardin collectif Paill’terre et Cie
Impasse de la Maison Blanche
Tel : 06 85 30 29 12

Direction des services techniques
16, rue Édouard-Marion.
Tel : 04 74 43 19 00
mail : accueilst@bourgoinjallieu.fr