libert_1.jpg

Expression politique

Tribunes libres des groupes politiques de Bourgoin-Jallieu représentés au sein du conseil municipal.

Nouvelles n° 158 : avril 2019


GROUPE MAJORITÉ
LES RÉPUBLICAINS, UDI, DIVERS DROITE

LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE NE SE FAIT PAS EN 1 JOUR

En 2018, l’équipe municipale a lan- cé une consultation citoyenne sans précédent. En 6 mois, plus de 10% de la population a répondu à l’étude de l’institut BVA, a participé aux ateliers thématiques et a proposé des pistes de réflexion pour dessiner la ville de demain. Cette mobilisation citoyenne démontre l’appétence des Berjalliennes et des Berjalliens pour la politique publique et l’amour partagé pour notre commune. Un an avant la crise des gilets jaunes - où s’empêtre le gouvernement - notre groupe majoritaire avait ressenti le désir de participation de la population, et le devoir d’écoute des femmes et hommes politiques. Dans un esprit républicain, notre Maire a débattu avec 250 habitants lors du Grand débat, malheureusement marqué par l’absence des deux députées LREM (alors même que leur président avait appelé de ses vœux cette manifestation).

L’appétence de notre équipe municipale pour l’écoute a des racines encore plus profondes. Dès 2014, nous avons placé la démocratie participative dans l’ADN de notre projet : en repensant la gouvernance des conseils de quartier et en impliquant les présidents de ces conseils dans les prises de décision d’aménagement de voiries, de places, de parcs ou d’embellissement de la ville. Nous avons eu quelques écueils liés à une mauvaise canalisation des demandes citoyennes. Mais nous avons appris avec le temps à nous écouter et à construire avec les conseils de quartier des projets d’ampleurs et d’instituer des animations qui perdureront. Fier du travail accompli durant ces 5 années, les conseils de quartier berjalliens vous enverront un bilan de leurs actions en juin. Vous pourrez ainsi constater l’action entreprise par notre groupe pour votre quartier.

Aurélien LEPRÊTRE
Conseiller Municipal Délégué à la Démocratie Participative et à la Politique de la Ville

Le Forum pour l’Emploi a lancé, cette année, sa 5ème édition sans changer de cap mais avec un nouvel objectif, celui de la responsabilisation des entreprises à la recherche de compétences et du candidat en proie à de nouveaux challenges.

Plus de 70 entreprises présentes, un stand consacré aux Mobilités visant à trouver des réponses concrètes pour se rendre sur son lieu de travail, 800 offres d’emploi étoffées, presque 1500 visiteurs ! Les chiffres illustrent la volonté de notre Groupe Majoritaire de faire de l’Emploi le fer de lance de l’attractivité du bassin du Nord-Isère en terme de paysages in ment des Ressources Humaines. Ainsi, c’est à l’entreprise de s’adapter au changement et non le contraire.

Quant aux candidats, ils se doivent aujourd’hui d’être réactifs et agiles pour se positionner rapidement sur un marché compétitif où l’offre dépend d’une demande de plus en plus visionnaire et stratégique.
Ainsi, de nouvelles approches RH apparaissent. Par exemple, les méthodes agiles ont pris, ces dernières années, une envergure des plus surprenantes. On pourra ainsi les qualifier de nouveaux états d’esprit, car elles remettent pratiquement en cause les bases mêmes des anciennes pratiques qui ne sont plus adaptées à la situation actuelle. Lancée sur une approche itérative et non plus prédictive, la méthode agile s’appuie sur le fait que les différentes phases d’un projet se doivent d’être sanctionnées par des tests. Lors d’un recrutement d’individus en adéquation avec un projet ou une équipe par exemple, de nombreux critères sont à prendre en considération et à vérifier. La réactivité, la capacité d’adaptation ou encore les qualités relationnelles sont autant de facteurs indispensables souvent négligés par les RH actuels. De plus, la détection de talents cachés et d’aptitudes exceptionnelles, d’esprit innovateur et créatif requiert particulièrement l’usage de cette présente méthode, car un long cursus et de nombreux diplômes ne priment pas forcément de nos jours.
C’est pour toutes ces raisons que cette année, la Ville de Bourgoin-Jallieu a lancé une initiative proactive autour de l’Emploi se résumant parfaitement sous le credo « Recrutez autrement, Postulez différemment ». Je rajouterai « Travaillez agilement » !

Aude STEINMETZ
Conseillère municipale


GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE

UN MANDAT « DE POUDRE AUX YEUX » !

Mars 2014 : les Berjalliens-nes allaient voir le changement ! Mars 2019 : que du vent ! Que n’avons-nous pas entendu durant la campagne des municipales de 2014 sur notre gestion de la ville ; sur la gestion des finances locales, sur la fausse démocratie participative, un centre-ville qui se meurt, sur l’absence de sécurité dans la ville, sur un PLU et un urbanisme en trop fort développement et bien d’autres invectives qui n’ont finalement mené à rien !

Le PLU reste inchangé, les conseils de quartiers sont désertés. Certains refusent même de les tenir du fait de l’absence de réponses aux questions posées. Les commerces du centre- ville continuent de fermer les uns après les autres, ainsi que ceux des quartiers. Bien que la dette par habitant soit en baisse, ces derniers ne le voient pas car au contraire la municipalité leur fait payer des services. Aucune concrétisation hormis les projets déjà engagés durant le mandat précédent et qui se sont vus être réappropriés par l’équipe municipale en place : rénovation du quartier de Champfleuri, rénovation du centre-ville, réalisation du quartier de La Folatière, passerelle de la gare, quartier urbagare et bien d’autres projets qui ne sont pas du ressort de la collectivité berjallienne : la piscine, le commissariat, le conservatoire…

Le maire sortant candidate à nouveau au poste de maire ! Il annonce que le prochain projet sera tourné autour du développement durable alors qu’au cours de son mandat les économies se sont faites essentiellement dans ce domaine : suppression du poste d’agent municipal dédié à cette thématique, réduction des missions du service hygiène et santé, arrêt des subventions aux particuliers pour l’isolation thermique des bâtiments, arrêt de l’isolation thermique des bâtiments communaux.

Nous proposons une autre politique, portée par une équipe avec des valeurs de solidarité, d’humanisme, et qui met en avant l’habitant et non pas le rayonnement d’un individu. Rejoignez-nous !

Damien PERRARD
Conseiller municipal

bourgoinjallieu.groupedegauche@gmail.com


GROUPE ANDRÉ BORNE

« TRANSFORMER LES COLERES EN SOLUTIONS »

A l’initiative du Président de La République Emmanuel MACRON, depuis le 14 janvier 2019, nous avons été nombreux à débattre en Nord-Isère, comme partout en France, sur la tran- sition écologique, la fiscalité, démocratie-citoyenneté et l’organisation de l’Etat et des services publics. Un GRAND DEBAT NATIONAL rythmé par des manifestations hebdomadaires des « Gilets Jaunes » commencées depuis le 17 novembre 2018 … Rassuré par la tournure du Grand Débat National, même le Maire de Bourgoin-Jallieu a organisé un débat le 4 mars 2019 qu’il a « orchestré » ! Les interventions ont été « riches et matures », exprimées par des dizaines de citoyen-ne-s présent-e-s à cette soirée !

Cette vitalité démontre que les citoyen-ne-s ne rejettent pas la politique. Ils expriment une défiance historique envers leurs ELU-E-S mais ils aiment la chose politique. Le mouvement des « Gilets Jaunes » est une immense opportunité pour que les prochaines années soient aussi « disruptives » que l’après-Mai 68 !

A suivre …

André BORNE (LREM) – Robert AUBIN (SC)
Conseillers Municipaux
Conseillers Communautaires CAPI


GROUPE RASSEMBLEMENT NATIONAL

ET 9HA DE FORÊT DISPARUS À BOURGOIN-JALLIEU !

Il y a quelques mois, nous avons constaté la disparition de centaines d’arbres avec la faune au « Domaine des Sétives » situé au rond point quartier de l’oiselet dans cette zone humide dite « Les marais ». Une nouvelle zone d’activités va y être installée en 2020/2021. Le maire nous assure que cela n’aura pas d’impact négatif sur le centre ville situé à moins d’1 km, et que les enseignes n’auront pas une surface inférieure à 300m², mais rien ne pourra empêcher une franchise de vêtements par exemple, de s’y installer et donc de faire de la concurrence avec le centre ville, chacun sait que toute zone d’activités pénalise toujours plus les petits commerçants, qui ont déjà du mal à vivre ! De plus, nous connaissons le proble de construire dans cette zone humide qui est néfaste, vu l’hôpital qui s’enfonçait ! Se concentrer sur le développement et le dynamisme du centre ville aurait été plus judicieux plutôt que d’accélérer sa désertification !

Pour me joindre : ngermain@bourgoinjallieu.fr

Nathalie Germain
Conseillère municipale, artisan, chef d’entreprise membre du Conseil national RN


ARMAND BONNAMY
SANS ÉTIQUETTE

non communiqué

Armand BONNAMY
Conseiller municipal délégué aux Anciens Combattants et au Devoir de mémoire


 

 

Partenaires