Diaporama Accueil
Diaporama Accueil

X

 
Thème : Culture

Le Musée de Bourgoin-Jallieu complète sa collection du peintre berjallien Victor Charreton (1864-1936), à l’origine de sa fondation en 1929, en acquérant quatre de ses toiles : Péniches le long d’un canal, Chemins de montagne, chemins de Saint-Amand, Vallée de la Monne, Bruges en hiver et Bretonnes en plein air. Des peintures qui offrent au musée une illustration d’aspects de l’œuvre de l’artiste jusqu’alors absents ou peu représentés dans ses collections.

Retour au bercail pour quatre peintures de Victor Charreton ! Co-fondateur du Musée de Bourgoin-Jallieu, le paysagiste berjallien est aussi une figure phare de ses collections. Alors, quand une dispersion d’une partie du fonds d’atelier de l’artiste est organisée dans le cadre d’une succession, le musée n’a pas manqué de se manifester : « C’était important pour nous de se positionner. Dès que nous avons eu connaissance de cette vente publique, tout s’est enchainé très vite lorsque le maire nous a donné tout de suite son aval. »

Une vente qui a permis au musée de compléter sa collection de référence de 178 œuvres de quatre nouveaux tableaux, Vallée de la Monne, Bruges en hiver, Bretonnes en plein air, Péniches le long d’un canal (huiles sur carton) et Chemins de montagne, chemins de Saint-Amand, Vallée de la Monne (huile sur toile), révélant d’autres facettes de l’artiste : « Par exemple, Péniches le long d’un canal permet de mieux comprendre son travail car le tableau a été réalisé à l’aide de différents procédés. Bruges en hiver étoffe nos collections d’un rare paysage urbain de Victor Charreton. Avant d’acquérir Bretonnes en plein air, nous n’avions quasiment pas d’œuvres mettant en scène des figures humaines. Enfin, Chemins de montagne est un grand tableau magnifique qui détonne dans le corpus de l’artiste par son traitement chromatique inhabituel. » Arrivées à destination le 18 juin dernier, ces nouvelles acquisitions seront présentées par roulement dans les salles du musée.
Montant total pour acquérir les quatre tableaux de Victor Charreton : 48 980 €

Deux tableaux acquis par préemption

Lors de la vente publique organisée le 9 avril dernier, le Musée de Bourgoin-Jallieu a fait valoir un droit de préemption sur deux œuvres, Chemins de montagne, chemins de Saint-Amand, Vallée de la Monne et Péniches le long d’un canal. C’est-à-dire un droit de priorité exercé par l’État lors d’une vente. L’achat se fait alors au prix fixé par les enchères au dernier coup de marteau, sans que l’intérêt de l’État n’occasionne de renchérissement. Ce droit s’applique à tous les musées de France depuis une loi de 1921.