bandeau-tjv_1.png

Programmation

Le théâtre Jean-Vilar accompagne toute votre année, des premières Belles Journées aux dernières Fééries un florilège de rendez-vous pour traverser l’année et cultiver ensemble l’art de vivre à Bourgoin-Jallieu

Que serions-nous donc sans le secours de ce qui n'existe pas ? Paul Valéry

Tout le monde le sait, il est bon pour la santé de pouvoir pratiquer régulièrement une activité sportive. Mais alors le directeur de théâtre s’étonne que le conseil, somme toute identique, de pouvoir pratiquer régulièrement une activité culturelle, ne soit pas autant partagé. Et pourtant, nombreux sont les bénéfices que chacun peut tirer de la fréquentation régulière des artistes et de leurs oeuvres. Bien sûr cela demande un effort au même titre que d’aller courir toutes les semaines. Pas facile les soirs d’hiver de ressortir pour aller jusqu’à la salle polyvalente. Pas facile non plus de se mettre parfois au contact d’un spectacle, on n’y comprend rien, ce n’est pas comme d’habitude, ce n’est pas comme je croyais que cela devait être, etc, etc. Il est vrai que les raisons de rester chez soi sont nombreuses mais peut-être plus nombreuses encore sont celles d’en sortir pour aller une à deux fois par mois au théâtre.
Qu’on y songe, cet écart entre l’oeuvre et moi, cet espace qu’il me faut franchir, n’est-ce pas là le prix à payer pour garder l’esprit souple, agile et prompt à se déplacer pour envisager un autre point de vue que le sien... ? C’est un voyage qui, comme les voyageurs le savent, n’est pas des vacances.
Qu’en retire-t-on ? Beaucoup plus que le simple souvenir de la visite d’un monument. Une somme de sensations, d’images et de sons qui viennent compléter ceux auxquels nous sommes habitués, une expérience de soi et des autres élargie. Voilà toute l’utilité de la culture en général et de la création en particulier. Prendre soin de soi, de son esprit et par là de son environnement.
Mais de même qu’il ne s’agit pas d’être sportif de haut niveau, il ne s’agit pas non plus pour nous d’être ici au TJV un grand clerc de la chose culturelle, tout au plus un humain bien dans ses baskets et dans sa tête. D’autant que la venue au théâtre, comme l’activité physique lorsqu’elle est pratiquée régulièrement, peut se révéler être un plaisir assez unique. Il semble d’ailleurs, au vu du nombre d’abonnés qui augmente, que vous soyez de plus en plus nombreux à partager ce point de vue. Tant mieux, tout le sens de notre travail est là et nous vous en remercions.
Mais cette phrase de Paul Valéry, pourquoi ? Comme ça. Pour le plaisir de vous la donner et puis aussi parce qu’on aime son mystère. Voilà une phrase qu’on croit comprendre et qu’on sent bien nous échapper. L’énigme reste en nous et nous accompagne longtemps. À l’image peut-être de ce que nous avons tenté de construire avec cette nouvelle saison que nous vous invitons à partager.

Thierry Bordereau
Directeur artistique



A télécharger

Plaquette saison 18. 19

 Bulletin abonnement


Agenda : Théâtre Jean-Vilar

" Maria XIXè star " Pierre-Alain FOUR. Ensemble Boréades

" Maria XIXè star " Pierre-Alain FOUR. Ensemble Boréades

Jeudi 15 novembre 2018Musique

Une rêverie autour du mythe de la Callas

" Le Livre de ma mère " par Patrick TIMSIT

" Le Livre de ma mère " par Patrick TIMSIT

Mercredi 28 novembre 2018Manifestation

Seul en scène

" Candide qu'allons nous devenir " d’après Candide de Voltaire

" Candide qu'allons nous devenir " d’après Candide de Voltaire

06 au 07 décembre 2018(2 jours)Théâtre

Alexis ARMENGOL - Théâtre à Cru

Le Trio Colibrio en concert

Le Trio Colibrio en concert

Jeudi 13 décembre 2018Musique

Le trio Colibrio réunit depuis 2015 Brigitte Gonin-Chanut, Anne-Christine Leuridan et Brigitte Roth

" We are Monchichi " par la Cie Wang Ramirez

" We are Monchichi " par la Cie Wang Ramirez

Jeudi 20 décembre 2018Danse

Avec cette création, Honji Wang et Sébastien Ramirez racontent de nouveau une histoire, l’éternelle affaire de la rencontre avec l’autre, ses différences, ses origines, sa famille...

Partenaires