libert_1.jpg

Expression politique

Tribunes libres des groupes politiques de Bourgoin-Jallieu représentés au sein du conseil municipal.

Nouvelles n° 153 : juillet - août 2018


GROUPE MAJORITÉ
LES RÉPUBLICAINS, UDI, DIVERS DROITE

La politique économique en actions

Force est de constater que le volet économique au sein d’une municipalité invite différents acteurs. Et avant tout, il est légitime d’écrire que sous ce nom généraliste, l’économie -englobant l’activité des entreprises, des commerces, l’emploi, le développement industriel- est actuellement en phase de mutation. Les nouveaux modes de consommation du client, la digitalisation de la manière de consommer, les nouveaux rapports produit/consommateur/vendeur et l’encadrement du budget pour apporter des aides à ce nouveau paradigme doivent être conjointement abordés avec audace et ténacité, sans oublier une touche d’ingéniosité dans la recherche de nouveaux moyens pour accompagner les uns et les autres dans ce changement. Personne ne doit être laissé de côté ! Au contraire, tant les entreprises (petites, moyennes ou grandes) et les commerces sont appréhendés au même niveau que le client final qui lui aussi, a des visages multiples (sexe, âge, CSP). Bourgoin-Jallieu est une parfaite illustration de ce contexte et sait faire la part belle à cette évolution. Ainsi, lors du dernier Conseil Municipal, ont été votés deux projets de délibération en ce sens.

Le premier porte sur une aide économique directe pour la rénovation et la modernisation des points de vente des établissements de services, commerciaux et artisanaux berjalliens à travers un appui financier conjoint du Conseil Régional et de notre commune. Cet embellissement aura une aura d’autant plus grande, qu’il valorisera parallèlement l’image de notre centre-ville. Parce qu’il fait bon vivre à Bourgoin-Jallieu !

Le second s’intéresse aussi à la revitalisation de notre centre-ville en accompagnant les commerçants traditionnels vers la mutation digitale. Le Market-Place connu sous le nom de site marchand met en avant le produit recherché par le consommateur final. L’objectif est simple : décider en ligne de son achat et le récupérer dans la boutique du centre-ville du commerçant. Vous aurez ainsi compris qu’à travers ce click and collect, nous souhaitons associer la facilité d’usage (24/24, 7/7), le top de visibilité de chaque produit comme point d’entrée, et le contact humain. En effet, le commerçant garde le contact avec son client et vice versa. Dans ce projet, Bourgoin-Jallieu associe son travail à celui de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord-Isère. Mis en ligne fin juin, En bas de ma rue sait avec prouesse allier le Web à l’Humain; le consommer local tout en consommant digital. Déjà convaincu, il ne reste plus qu’à l’essayer !

Aude STEINMETZ
Conseillère municipale - Présidente de la commission économies et finances


GROUPE DE GAUCHE

 

La campagne avant l'heure

L’équipe municipale de droite a annoncé par la voix du Maire de Bourgoin-Jallieu lors des vœux à la population que l’année 2018 serait marquée par une grande concertation sur la ville, sur les projets menés depuis 2014 et quelle est la vision des Berjalliens pour leur ville de demain. Voilà qui est chose faite car pendant une quinzaine de jours, les Berjalliens ont reçu des appels téléphoniques, parfois durant plusieurs jours, de l’institut de sondages BVA, pour connaître le ressenti des citoyens sur les projets menés jusqu’à aujourd’hui comme :

- la rénovation de la Rue piétonne,

- la création d’un nouveau quartier en centre-ville,

- l’ouverture de deux nouvelles écoles

- la sécurisation des Berjalliens, via la vidéosurveillance

Puis viennent les questions finales comme :

- connaissez-vous le nom du maire de Bourgoin-Jallieu ?

- quelle est votre sensibilité politique ?

- pour quelle liste avez-vous voté en mars 2014 ?

On en viendrait donc à se demander s’il s’agit d’une concertation ou d’un sondage pour mesurer la cote de popularité du maire et de son équipe municipale !

Puis vient ces derniers jours l’enquête papier … qui sera dépouillée par le même cabinet de sondage BVA. Dans ce questionnaire, qui vise à dessiner la ville de demain, une fois passé notre sentiment d’appartenance à notre chère ville, nous entrons dans le vif du sujet, et ce qui définira le programme de campagne de Vincent Chriqui et son équipe de 2020, où les Berjalliens doivent prioriser les thématiques et des politiques publiques.

Une concertation qui ne coûtera que la bagatelle de 80 000 € payés par les contribuables Berjalliens. Rappelons que Vincent Chriqui et son équipe depuis 2014, baissent les budgets des services, demandent aux agents municipaux de faire plus avec moins de moyens, que les postes ne sont pas remplacés, que nous fermons des services, que certains services voient leurs créneaux d’ouverture au public, être divisés par deux, faute de personnel pouvant accueillir le public, et Monsieur Vincent Chriqui propose aux habitants une concertation à 80 000 € !!

Damien PERRARD
Conseiller municipal


GROUPE ANDRÉ BORNE

Nouveau commissariat de police : la persévérance  vient toujours à bout de tous les obstacles !

Il aura fallu attendre l’été 2018 pour voir enfin le démarrage de la construction du nouveau Commissariat de Police à Bourgoin-Jallieu …

En novembre 2006, lorsque le conseil municipal cédait à l’euro symbolique, (condition sinequanone pour que l’Etat entreprenne cette construction), 3 500 M² de terrain sur les Lilattes, nous n’imaginions pas que nous attendrions … 12 ans pour voir le 1er coup de pioche ! L’obsolescence du bâtiment (ex maison bourgeoise du patrimoine Diederichs) depuis les années 2000, appartenant à la commune (loué depuis 1980 par l’Etat) n’a fait qu’empirer, indigne d’un équipement de sécurité de la République …

Aujourd’hui après un réajustement et échange de parcelles sur les Lilattes, le terrain de cette construction se fera sur 4 780 M² avec une surface de 1 000 m² de SHON sur 2 étages… L’architecte a imaginé un bâtiment moderne, épuré, triangulaire avec une cour intérieure et toutes les techniques de construction en BBC … Ouverture fin 2019 !

André BORNE – Robert AUBIN
Conseillers Municipaux
Conseillers Communautaires CAPI


FRONT NATIONAL

Non communiqué

Robert ARLAUD
Conseiller municipal


ARMAND BONNAMY
SANS ÉTIQUETTE

Non communiqué

Armand BONNAMY
Conseiller municipal délégué aux Anciens Combattants et au Devoir de mémoire


 

 

Partenaires